Actualité

Emploi
13 Juillet 2017

L’INSERTION PROFESSIONNELLE DES REFUGIES PAR L’EMPLOI SAISONNIER

Les opérateurs sociaux* du 49 : à la recherche d’emplois saisonniers pour faciliter l’insertion de réfugiés

Les personnes qui ont été obligées de quitter leur pays, craignant d'être persécutées du fait de leur race, de leur religion, de leur nationalité, de leur appartenance à un certain groupe social ou des opinions politiques peuvent demander le droit d’asile en France (Convention de Genève ratifiée le 28 juillet 1951). Suite à une demande d’asile les personnes réfugiées peuvent obtenir un statut de protection (pouvant aller de 1 à 10 ans). Sous protection de l’Etat, les réfugiés ont alors accès aux mêmes droits et devoirs que les citoyens français (hormis le droit de vote). Le droit au travail est alors pour eux une aubaine afin de pouvoir s’insérer localement, pratiquer une activité valorisante et se reconstruire.

Quelques agriculteurs du Maine et Loire ont déjà eu recours à des personnes sous statut de réfugié pour des activités saisonnières et ont souligné la capacité de ces dernières à observer et répliquer les tâches de manière appliquée. Par l’observation la langue devient un obstacle minime sur des tâches répétitives. Assidues et motivées ces personnes ont pour 2/3 d’entre-elles, déjà travaillé sur des métiers de la terre.

 

L’ANEFA 49 : à la recherche de saisonniers locaux pour satisfaire la demande des employeurs agricoles

Comme dans tous secteurs, l’ANEFA 49 se trouve confrontée à un manque de main d’œuvre saisonnière qui se fait de plus en plus ressentir sur le territoire du Maine-et Loire.

Après sollicitation de la Direction Départementale de la Cohésion Sociale du 49 : l’ANEFA 49, les Opérateurs Sociaux accompagnés des services de l’Etat se sont retrouvés pour échanger sur la possibilité de co-construire une initiative commune : l’insertion des réfugiés par de l’emploi saisonnier, un moyen de répondre, en partie, aux besoins des uns et des autres.

L’ANEFA 49 s’est rapprochée de la Préfecture 49 pour sécuriser au mieux cette initiative et ce notamment vis-à-vis des employeurs. Aujourd’hui elle prospecte de potentiels recruteurs (arboriculteurs, viticulteurs …) qui seraient intéressés d’accueillir des salariés saisonniers aux statuts de réfugiés, de son côté elle s’assure de l’employabilité de ces derniers et ce, en collaboration avec les opérateurs sociaux qui accompagnent et encadrent ces réfugiés.

 

Pour plus d’information, n’hésitez pas à prendre contact avec l’ANEFA 49 :

02 41 96 75 64 – emploi49@anefa.fr

 

* Collectif d’Accueil des Migrants, France Terre d’Asile, ADOMA, CACSI GREE d’ANJOU, AFPA, APTIRA, France Horizon, ASEA, CH du Haut Anjou

Partager sur

Partager par mail

Imprimer